Bibliothèque municipale

Ouverte officiellement depuis janvier 1998, la bibliothèque municipale a été conçue pour répondre aux besoins de la clientèle. Elle offre plusieurs services et se démarque par sa tranquillité, sa vue panoramique sur le fleuve, sa grande variété de livres et un service de plus en plus grandissant. Le service de bibliothèque existe à Ragueneau depuis 1984 mais, c'est depuis 1998 que la bibliothèque municipale s'est affiliée avec celle scolaire : une première au Québec ! Le nom d'Amaury-Tremblay a été décerné à la bibliothèque en raison de l'implication de monsieur Tremblay dans le milieu scolaire et municipal. Il a été, à diverses époques de sa vie : maire, président de la Commission scolaire, président de la Caisse populaire et président de la Coopérative électrique.

L’abonnement à la bibliothèque est gratuit et vous donne accès à une foule d’activités et de services :
  • Café du bouquineur;
  • Matinée-enchantée;
  • concours;
  • conférences;
  • rencontres d'auteur;
  • prêt numérique;
  • demandes spéciales de volume;
  • collections thématiques;
  • périodiques;
  • trousses Heure du conte;
  • ordinateurs et Internet;
  • prêt de jeux de société;
  • salle de travail et aires de lecture;
  • salle d'exposition;
  • vente de livres usagés.
Adresse :   13, des Loisirs
Ragueneau (Québec)  G0H 1S0
Téléphone : 418-567-2291 poste 5302
Courriel : biblio@municipalite.ragueneau.qc.ca
Page Facebook : facebook.com/biblioragueneau
Heures d’affaires :  Lundi Mardi
  13 h 30 à 15 h 30 18 h 30 à 20 h 30
   

 

Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel
Ordinateurs - Photo : Edith Martel
Arielle, une jeune lectrice - Photo : Edith Martel
Coin des jeunes de la Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel
Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel
Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel
Salle d'exposition et/ou de lecture - Photo : Edith Martel
Comptoir des prêts - Photo : Edith Martel
Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel
Bibliothèque Amaury-Tremblay - Photo : Edith Martel